Genève, le Royaume-Uni annonce l’augmentation de son aide humanitaire

actualite.cd

Le Royaume-Uni participera à la Conférence des donateurs qui se tiendra à Genève ce vendredi 13 avril. A un jour de la tenue de cette opération de levée de fonds pour financer la réponse humanitaire, le gouvernement britannique annonce une augmentation de son aide.

Harriett Baldwin, ministre britannique pour l’Afrique, a annoncé ce jeudi 12 avril 2018 à Kinshasa  que son gouvernement a augmenté de 31 millions de dollars américains son aide humanitaire en RDC.

« Ce qui assurera à 390.000 personnes additionnelles l’accès à l’eau potable, à 240.000 personnes des services de santé essentiels et à 85.000 personnes une assistance permettant de satisfaire des besoins urgents en vivres et de base », a-t-elle précisé devant les journalistes.

Après sa visite notamment d’un camp des déplacés à Kalemie (Tanganyika), elle a qualifié la situation humanitaire actuelle de choquante « avec des millions de personnes ayant désespérément besoin de vivres, d’eau, de médicaments et d’un endroit sécurisé pour vivre. Nous partageons tous la responsabilité de veiller à ce que davantage de soutien soit apporté pour éviter des milliers de décès évitables », a-t-elle déclaré.

Harriett Baldwin a également insisté sur l’utilisation efficace de fonds qui sera récolté à l’issue de la conférence de Genève.

« Mais l’aide humanitaire internationale doit être utilisée efficacement. La responsabilité de s’assurer que l’aide parvienne à ceux qui en ont le plus besoin incombe en définitive au gouvernement de la RDC. La communauté internationale est là pour soutenir et renforcer une telle réponse », a-t-elle indiqué.

Selon le plan d’intervention humanitaire 2018 des Nations unies, 16,6 millions de personnes sont touchées par la crise, et 13,1 millions d’entre elles ont besoin d’une aide. Cette conférence devrait mobiliser 1,7 milliards de dollars américains.

« Comme les années précédentes, le gouvernement de la RDC a été tenu informé et a eu l’opportunité de participer à toutes les étapes préparatoires du Plan de réponse humanitaire de l’ONU qui oriente l’appel actuel lancé par l’ONU. Une coopération efficace entre la communauté internationale et le gouvernement de la RDC conformément aux normes internationales, doit se poursuivre », a-t-elle dit. Alors que le gouvernement conteste  ces chiffres les qualifiant d’exagérés.

Leave a comment

Your email address will not be published.


*