Meurtre des experts de l’ONU : Un deuxième témoin aux arrêts à Kananga

Onu

Le chef coutumier Mulumba Muteba Jaira du village Mulumba Muteba situé à 5 kms de Moyo Musuile, lieu où les deux experts et leurs accompagnateurs congolais ont été tués, est aux arrêts depuis vendredi 14/9/2018.

Selon Me Moïse Bibuwa, un des avocats qui assiste le prévenu Constantin Tshidime Bulabula et qui livre l’information, Mulumba Muteba Jaira en sait trop sur le meurtre des experts:

« Il a été placé sous mandat d’arrêt provisoire depuis ce vendredi. Son témoignage aux audiences publiques laisse entrevoir une participation au meurtre des experts » a déclaré à ACTUALITE.CD Me Bibuwa.

Depuis le début du procès, le chef Mulumba Muteba Jaira comparaissait comme renseignant.

Lors d’une récente audience publique, il avait indiqué avoir vu les experts vivants dans la cour de Constantin Tshidime Bulabula :

« Ce jour là (le 12/3/2018) j’étais dans la cour de Bulabula. J’avais vu Vincent Manga amené deux blancs entourés par plusieurs jeunes miliciens. J’ai tenté de les persuader de laisser partir les deux blancs mais Manga m’avait menacé de mort. Je suis rentré dans mon village et j’ai déménagé avec ma famille de crainte que je me fasse tuer par Manga » avait déclaré Mulumba Muteba Jaira devant le tribunal militaire de Kananga.

Depuis la reprise du procès le 27/8/2018 après une suspension de dix mois, c’est le deuxième témoin à être arrêté.

Le premier Jean Bosco Mukanda qui était jusque vendredi dernier gardé au cachot de l’auditorat de Kananga, a été envoyé à la prison centrale ce vendredi.

L’audience prochaine dans ce procès est fixée au lundi 17 septembre.

Sosthène Kambidi

Leave a comment

Your email address will not be published.


*