Bahati : « nous demandons à nos gouverneurs et à nos autres élus de s’opposer à la dictature (…) rien ne leur arrivera »

ACTUALITE.CD

Modeste Bahati Lukwebo, président de l’AFDC-A, a réagi devant la presse à l’actualité qui concerne son regroupement. Il a accusé le Front Commun pour le Congo (FCC) d’être derrière la fronde et procéder par « des méthodes staliennes ».

« Nous demandons à nos gouverneurs et vice-gouverneurs, nos députés, nos sénateurs, nos membres des bureaux des assemblées provinciales, à nos ministres provinciaux de s’opposer à la dictature et aux intimidations », a t-il déclaré.

Il leur a demandé de rester serein et de ne pas craindre pour leur vie.

« Rien ne leur arrivera tant que les donneurs d’ordre n’ont ni légitimité ni légalité », a t-il ajouté.

Bahati Lukwebo a d’abord été suspendu du FCC avant d’être radié. Le groupe de cadres restés fidèles à Joseph Kabila ont décidé également de présenté un nouveau leadership au FCC et à l’Assemblée nationale au nom de l’AFDC-A ce que conteste Bahati Lukwebo.

Leave a comment

Your email address will not be published.


*