Pauvreté dans le monde : « La RDC peut faire partie de la solution », a dit Félix Tshisekedi à l’ONU

ACTUALITE.CD

Félix Antoine Tshilombo Tshisekedi, Président de la République démocratique du Congo (RDC), s’est exprimé ce jeudi 26 septembre au cours de la 7e plénière du débat général de la 74e session de l’assemblée générale de l’ONU à New York (USA).

Il a décliné sa vision dans la lutte contre la pauvreté. Il a dit sa volonté de transformer le potentiel agricole congolais avec ses 80 millions d’hectares de terres arables et 40 millions irrigables. Il a soutenu que 2 milliards d’individus peut être nourris par le potentiel agricole de la RDC.

« La RDC peut faire partie de la solution », a t-il déclaré.

Il a également plaidé pour l’accélération des réformes du conseil de sécurité de l’ONU en souhaitant une représentation plus Juste et plus équitable.

Le débat général annuel de l’Assemblée générale est l’occasion pour les chefs d’État et de gouvernement de se réunir au siège de l’Organisation afin de débattre de questions d’ordre mondial. Cette année, le thème général est : « Dynamiser les efforts faits au niveau multilatéral en faveur de l’élimination de la pauvreté, d’une éducation de qualité, de l’action climatique et de l’inclusion ».

C’est la première fois que Félix Antoine Tshilombo Tshisekedi, en fonction depuis le 25 janvier 2019, s’exprime à la tribune de l’ONU.

Deux jours plus tôt, toujours à New York, lors du Sommet sur l’action climatique, il avait présenté une initiative de la Communauté économique des États d’Afrique centrale (CEEAC) pour la protection des forêts du bassin du Congo qui regroupent  250 millions d’hectares de forêts et qui absorbent 750 millions de tonnes de CO2 par an.

Pendant son séjour américain, Félix Antoine Tshilombo Tshisekedi s’est également entretenu avec les acteurs du secteur privé pour les inciter à investir en RDC.

Leave a comment

Your email address will not be published.


*