Kasaï Central : L’assemblée provinciale promet un contrôle parlementaire minutieux du gouverneur à l’agent le moins gradé

7sur7.cd
7sur7

Le président de l’assemblée provinciale du Kasaï Central Patrice Aimé Sessanga a ouvert la session ordinaire de septembre 2019, au cours d’une cérémonie organisée lundi 30 septembre 2019 au siège de cette institution en ville de Kananga.

Dans son discours d’ouverture, le président de l’organe délibérant qui a placé cette session sous le thème « l’assemblée provinciale du Kasaï Central à l’épreuve du changement fondamental » a indiqué que cette session réputée budgétaire, mettra également l’accent sur la rubrique de contrôle parlementaire.

« Nous rassurons l’opinion de la République en général et de la province en particulier qu’aucune personne, responsable des affaires de la province du Kasaï-Central, partant du gouverneur de la province au chef de secteur, du directeur général d’un établissement public provincial, à l’agent le moins gradé, ne sera ni crainte, ni épargnée. Et nous ne sommes pas prêts à faire la compromission. Nous avons dit personne ne sera épargnée, et c’est y compris nous-mêmes en tant que responsables des affaires de l’assemblée », a dit Patrice Sessanga

Alain Saveur Makoba, à Kananga

Leave a comment

Your email address will not be published.


*