Kananga : La police étouffe une marche de la LUCHA et Filimbi contre les arrêtés désignant les maires et bourgmestres

7SUR7.CD

Les élèments de la police nationale congolaise ont étouffé ce vendredi 1er octobre 2019 la marche du mouvement citoyen lutte pour le changement (LUCHA) et Filimbi contre les arrêtés du gouverneur du Kasaï Central Martin Kabuya désignant à titre intérimaire les maires, bourgmestres et chefs de secteurs.

Ces militants ont réussi à assiéger le bâtiment administratif de Kananga. Ils étaient munis des écritaux où l’on pouvait lire « Retirez vos arrêtés illegalement signés. Stop aux nominations émotionnelles »

Ils n’ont cependant pas réussi à lire leur mémorandum adressé au gouverneur. La police est intervenue « pour rétablir l’ordre public qui était déjà troublé », rapporte une source policière.

Ces militants ont été escortés par les élèmes de l’ordre à bord d’un camion appelé « Kamaz » jusqu’à un bureau de la police.

Alain Saveur Makoba, à Kananga

Leave a comment

Your email address will not be published.


*