Audition de deux prévenus dans l’affaire Kamuina Nsapu

ACP

Deux prévenus ont été entendus vendredi à l’audience foraine de la Cour militaire de Kinshasa Gombe tenue à la prison militaire de Ndolo, au degré d’appel dans l’affaire ministère public contre la bande terroriste Kamuina Nsapu, accusée de participation au mouvement insurrectionnelle, terrorisme, coups et blessures volontaires, détention illégale d’armes de guerre et outrage à sentinelle.

Il s’agit de Kashama Kabatusila Edo et de Ntumba Ntumba Clément Aron. Les deux prévenus ont été entendus pour avoir pris part le 09 mai 2017 à l’attaque du groupe mobile d’intervention (GMI) positionné au point chaud de Limete et à celle du Centre pénitentiaire de rééducation de Kinshasa (CPRK), le 17 mai de la même année.

L’organe de la loi, le lieutenant-colonel Limbaya a indiqué que le fait de la cause a été relaté par le prévenu lui-même dans ces procès verbaux dressés par lui-même le 28 octobre 2017. Le prévenu Kashama n’a pas reconnu avoir été verbalisé par le lieutenant-colonel magistrat Limbaya mais plutôt par un certain Eric qui s’est limité à lui demander juste son identité.

Pour sa part, le prévenu Ntumba Ntumba Clément Aron a été également a présenté ses moyens de défense par rapport au fait lui reproché. Il a réfuté le fait mis à sa charge par l’organe de la loi d’avoir participé le 17 mai 2017 à l’attaque du CPRK tel que consigné dans les procès-verbaux d’audition. Les avocats de la défense du prévenu Kashama ont mis en cause la signature et l’écriture de ces procès verbaux en soutenant que son client l’avait qualifié de montage.

Auparavant la cour militaire de Kinshasa Gombe présidée par son premier président, le lieutenant colonel magistrat Kabeya Yahanu Ben a acquitté dans son arrêt rendu dans l’affaire ministère public contre le prévenu Kahala Bokeka Justin Victor et consort.

Le prévenu Kahala et ses 27 co-prévenus dont le lieutenant colonel Muisiombo et Mutoto ont été accusés de participation au mouvement insurrectionnel dénommé Fracta Sebene avec objectif d’assassiner l’ancien Président de la République. ACP

Leave a comment

Your email address will not be published.


*