Mbuji-Mayi : retour au calme après échauffourées entre policiers et jeunes de Bakwadianda

Le Boulevard Laurent Désiré Kabila dans la Commune de Diulu, ville de Mbuji-Mayi (Kasaï Oriental).

Le calme est revenu mardi 31 mars à Mbuji-Mayi, après les échauffourées enregistrées lundi entre les jeunes des quartiers Nkonga et SNEL et les éléments de la police de circulation routière de l’unité Escadron située dans la commune de Dibindi.

Selon des sources locales, ces échauffourées font suite à la barrière érigée lundi matin au niveau de la station-service de Petrombu par cette unité de la PCR, pour contraindre les conducteurs de véhicules et de motocyclettes au respect de transporter un nombre limité des clients.

Certains jeunes contactés par Radio Okapi affirment également s’insurger contre les amendes sans quittance infligées aux conducteurs des véhicules et des motocyclettes qui étaient surpris avec plus de trois clients.

D’après quelques conducteurs, la PCR devrait poursuivre la sensibilisation au lieu de procéder aux arrestations.  Pour empêcher la PCR à faire le travail, les jeunes se sont livrés aux jets de pierres. La police a également répliqué par des projectiles. Toutes les activités commerciales ont été perturbées.

Dans cette altercation, trois personnes ont été blessées, un pare-brise d’un minibus cassé. Le sous commissariat de la PNC District Est, situé à plus ou moins 500 mètres de la station-service, a procédé à quelques interpellations.

L’affaire a été rapportée au commissariat provincial de la PNC, qui a même dépêché sur place une autorité policière pour s’enquérir de la situation.

Leave a comment

Your email address will not be published.


*