Kabund : « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean Marc Kabund-a-Kabund, secrétaire General de l’UDPS lors d’un point de presse à Kinshasa ; le 18/10/2016. Radio Okapi/Ph. John Bompengo
actualite.cd
Photo droits tiers

Jean-Marc Kabund a réagi après sa destitution au poste de Premier Vice-président de l’Assemblée nationale, ce lundi 25 mai. C’est sur les réseaux sociaux que ce cadre de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) s’est exprimé pour la première fois.

Dans un tweet, il dit quitter ce poste la tête haute et sans compromission.

« C’est sans surprise pour moi. Ce passage en force du FCC est la preuve que le complot était ourdi et va au-delà de ma destitution. En vrai Tshisekediste,  je quitte ce poste la tête haute et sans compromission. Fier d’avoir défendu notre idéal de combat, notre pouvoir et le Président de la République », a posté Kabund sur son compte Twitter.

Contexte :

L’Assemblée nationale a voté ce lundi 25 mai pour la destitution de Jean-Marc Kabund-a-Kabund, de son poste de premier-vice président du bureau de la chambre basse du Parlement. La plénière était marquée par la bagarre entre certains députés à l’annonce de l’ouverture des débats avec notamment le rejet de la motion de procédure soulevée par le député Tony Mwaba de l’UDPS. Sur les 315 députés votants, 289 ont voté pour, 17 contre alors que 9 se sont abstenus.

Leave a comment

Your email address will not be published.


*