Ouverture du forum pour le consensus sur la réforme électorale efficiente en RDC

ACP

Le Secrétaire général de la Conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO), l’abbé Donatien N’Shole, a, au nom du vice-président de cette instance suprême de l’Eglise catholique en RDC, le Cardinal Fridolin Ambongo, lancé les travaux du forum de haut niveau sur la réforme électorale efficiente en RDC à l’initiative du centre d’appui politicologique Afrique-caraïbes(CAPAC) de l’Université de Liège en Belgique, au centre interdiocésain à Gombe.

Le directeur du CAPAC, le Pr Bob Kabamba de l’université de Liège, a déclaré que les experts électoraux des principaux partis et regroupements politiques vont se focaliser essentiellement sur les lois  portant organisation des élections en RDC.

Selon lui, il est nécessaire de procéder à une réforme en vue de recadrer  le prochain cycle électoral de 2023-2028.

« Ce forum vise entre autres à parvenir à un consensus entre les principales forces politiques sur les grandes options de la réforme électorale », a-t-il affirmé avant de préciser que le CAPAC fonde son option en tenant compte de nombreuses critiques émises aussi bien par les observateurs que les acteurs politiques sur l’organisation des dernières élections.

Les experts des principaux partis et regroupements politiques se réuniront du mardi 25 au samedi 29 août 2020 pour lever de manière consensuelle, les grandes options de la réforme électorale.

Le forum du centre interdiocésain s’est ouvert  en présence des responsables des principales forces politiques, des ambassadeurs et  chefs des missions diplomatiques, des chefs des Confessions religieuses et des organisations de la Société civile.

Les responsables des partis et principaux regroupements politiques ont ,tour à tour ,prononcé les discours de circonstance allant dans le sens de l’appui et de soutien à la   mission devant aider la RDC  à sortir  de la crise post électorale à la base de l’instabilité des institutions et de légitimité.

Les personnalités politiques essentiellement de l’Opposition ont été présentes à la cérémonie à savoir la secrétaire générale du Mouvement de libération du Congo (MLC), Eve Bazaiba, pour le compte du MLC, le secrétaire général de l’Union pour la Nation Congolaise (UNC) de Vital Kamerhe, Aimé Boji Sangara et le délégué  du parti «  Ensemble pour le Changement de Moise Katumbi, Christophe Lutundula.

Parmi les hommes politiques, on a noté la présence de Martin Fayulu et Adolphe Muzito présidents respectifs  de l’ECIDE et  Nouvel Elan.

Les experts de principaux partis et regroupements politiques se réuniront du mardi 25 au samedi 29 aout 2020 pour lever de manière consensuelle les grandes options de la réforme électorale.

Les représentants de l’ECC, de la communauté musulmane et des églises de réveil ont aussi participé à cette cérémonie, rappelle-t-on.

Le PPRD rejette le forum

Le comité exécutif national du Parti du peuple pour la reconstruction et la démocratie (PPRD), a exprimé, lundi,  son rejet catégorique du  forum téléguidé de l’étranger, sur les réformes électorales en RDC, au cours d’une réunion présidée par le Secrétaire permanent Emmanuel Ramazani Shadary, au siège national de ce parti dans la commune de Gombe.

Le comité exécutif national du PPRD se dit ne pas être opposé aux réformes électorales mais plutôt au cadre choisi pour ce forum organisé par l’Université de  Liège au centre interdiocésain à Kinshasa, avec un agenda caché contre le peuple congolais.

Pour les membres du comité exécutif national du PPRD, le dialogue sur les réformes électorales doit absolument se faire dans les institutions et non en dehors de celles-ci.

Au cours de cette rencontre, le comité exécutif national du PPRD s’est penché sur plusieurs questions d’actualité et celles relatives à la marche du parti, indique-t-on.

Leave a comment

Your email address will not be published.


*