Matata Ponyo : « L’Union Sacrée devait éviter les erreurs du FCC »

actualite.cd
Matata Ponyo/Ph droits tiers

Matata Ponyo/Ph droits tiers

Dans une tribune intitulée « Ce que je pense, l’union sacrée, est-ce le FCC bis ? », le sénateur Augustin Matata Ponyo a commenté les différents sujets en rapport avec la rupture de la coalition FCC-CACH et la création de l’Union sacrée par le Chef de l’État Félix Tshisekedi en vue de la refondation de l’action gouvernementale.

Dans ce document parvenu à ACTUALITÉ.CD, ce vendredi 08 janvier 2020, l’ancien Premier ministre estime que l’union sacrée de la nation doit éviter les erreurs commises par le Front Commun pour le Congo.

« Ce que je pense est que l’Union Sacrée devait éviter les erreurs du FCC : être une association de tous les groupements et hommes politiques venant de partout dans le but de constituer une majorité parlementaire. Une telle structure, sans âme et esprit, ne pourra donner que des résultats semblables à ceux du FCC. En effet, l’objectif final d’un parti ou regroupement politique n’est pas d’avoir une majorité au Parlement. Celle-ci demeure plutôt un moyen politique en appui à l’action gouvernementale pour une meilleure mise en œuvre de la politique économique », a-t-il écrit.

Toutefois, Augustin Matata Ponyo s’interroge : Que peut-on faire avec les mêmes acteurs qui ont composé et animé le FCC et ont traversé la frontière pour rejoindre le CACH et former l’Union sacrée ?

« Certains d’entre eux déclarent tout haut avoir été débauchés en contrepartie des sommes d’argent alléchantes. D’autres disent y aller sans y croire, si ce n’est pour chercher les postes ! Si le CACH a critiqué sévèrement le FCC, c’est à cause notamment de ces mêmes acteurs politiques qui hier, étaient les chantres du kabilisme, et aujourd’hui deviennent les chantres du tshisekedisme ! Certains ont même retrouvé leur maison de départ, parce qu’étant tshisekedistes à l’origine », a ajouté le sénateur Matata Ponyo.

Et d’ajouter : « Les diables d’hier peuvent-ils devenir des anges d’aujourd’hui ? Qu’est-ce qu’ils peuvent faire de mieux aujourd’hui dans l’Union sacrée qu’ils n’ont pas été en mesure de faire hier dans le FCC ?  Ne seront-ils pas demain les pourfendeurs du Tshisekedisme ? Ne vont-ils pas faire la retraversée avant 2023 ? »

L’Union sacrée est née après la rupture de la coalition FCC-CACH décidée par Félix Antoine Tshisekedi à l’issue des consultations politiques menées fin 2020.

Clément Muamba

Leave a comment

Your email address will not be published.


*