Adam Bantu Kabasele ordonné pasteur, témoin de Jésus-Christ

pasteur adam bantu

Hier, c’était une cérémonie riche en couleurs devant une assistance estimée à environ 300 personnes. La salle W. Kessel était pleine comme un oeuf pour assister à l’ordination d’Adam Bantu Kabasele comme pasteur . Trois moments importants ont été retenus de cet évenement: la prédication du pasteur Mukadi sur l’appel au ministère, les témoignages sur le pasteur Adam Bantu et la l’ordination proprement dite.

L’appel au ministère

Pendant près d’une heure, le pasteur Mukadi, venu de Londres, s’est adressé d’abord à l’assistance dans une prédication riche et profonde pour lui expliquer le sens de la cérémonie. L’appel au ministère. Nul ne vient au ministère s’il n’a été appelé par Dieu. Dieu fait son appel et celui-ci doit d’être confirmé par un homme de Dieu ou par l’Eglise. Le pasteur Job Mukadi a illustré cette affirmation par les exemples tirés de la bible: le premier est celui de David oint par Samuel dans l’ancien testament, du temps du roi Saul. Le second exemple est de Saul devenu Paul dans le nouveau testament après avoir persécuté les Chrétiens.

Dans la seconde partie de sa prédication, Le pasteur Job Mukadi s’est adressé directement à Adam Bantu pour lui dire quel comportement doit adopter un pasteur de Jésus-Christ et le sens de la mission du pasteur de Jésus-Christ. « Vous êtes témoin de Jésus-Christ. Dans vos prédications, vous ne parlerez que de Jésus-Christ et rendre témoignage de Jésus-Christ. » Il a demandé à Adam, en tant que pasteur de Jésus-Christ, de cultiver l’humilité à l’exemple de Jésus-Christ. « Kumona muntu yonso bu mukutambe », dirons-nous en Ciluba. L’humilité conduira les Chrétiens à avoir de la compassion les uns envers les autres  au lieu de se condamner mutuellement et de jeter toujours les pierres sur les autres.

Les témoignages

Il y a eu au total quatre témoignages venus de quatre personnes, toutes connaissances d’Adam Bantu. Une seule chose est à retenir de ces témoignages: Adam Kabasele mérite d’être consacré pasteur. Il a recu son appel depuis plusieurs années. Et il a servi le Seigneur plusieurs années avant de prendre cette lourde charge de conduire les brébis du Seigneur. C’est un homme simple, toujours prêt à rendre service et un bon père de famille. Selon Christophe Mujangi, Adam a aidé beaucoup de Congolais, dont lui-même, à obtenir le droit de séjour dans ce pays, pendant que plusieurs Congolais étaient en train d’exploiter leurs frères et soeurs pour les papiers de séjour!

L’ordination proprement dite

La cérémonie, elle-même, était un moment pathétique. Etre pasteur est une lourde tâche qui implique beaucoup de sacrifices. D’abord, par une série de questions, le pasteur a interpellé Adam Kabasele sur toutes les difficultés et sur la lourdeur des charges qui l’attendent. A chaque fois, le pasteur Adam a répondu « oui avec l’aide de mon Seigneur Jésus-Christ ». Ensuite, à génoux devant toute l’assemblée présente, sur demande du pasteur officiant la cérémonie, le pasteur Kabasele a été entouré de pasteurs et anciens de l’Eglise pour obtenir l’onction du Saint-esprit par imposition des mains.

Prenant la parole après la cérémonie, le pasteur Adam a remercié l’assistance de sa présence. Enfin, par une chanson chantée avec toute sa famille, il a déclaré s’abandonner à l’Eternel comme un instrument entre ses mains. Qu’il fasse de lui ce qu’il veut!

La cérémonie s’est terminée sous les applaudissement de l’assistance. Presque tous les Kasaiens, frères et soeurs, amis et connaissances étaient présents, venus de Belgique, de France, d’Allemagne et d’Angleterre.

Kasai Direct

Leave a comment

Your email address will not be published.


*