Scandale : Le ministre de la Justice, Alexis Thambwe Mwamba applique “l’agenda nazi” de Joseph Kabila dans les prisons de la RDC

prisonniers de ruthsuru

Prisonier_360x240_252196262Ce n’est plus un secret pour personne, il y a eu des prisonniers de la Prison centrale de Mbuji-Mayi qui sont morts à cause du manque de nourriture, C’est-à-dire qu’ils ont passé plusieurs jours sans manger et ils en sont morts.

L’ONG Les Oubliés de la Planète avec son Directeur Exécutif, Monsieur Jean-Luc Kienge, a bien voulu mener des investigations pour savoir comment se fait-il que dans un pays qui se dit démocratique, et dans lequel son Premier Ministre Matata Ponyo parle de la croissance macroéconomique, des prisonniers puissent encore mourir de faim ?

C’est ainsi qu’un “kapita” de la prison centrale de Mbuji-Mayi nous a informé que leur malheur vient d’un certain conseiller pénitencier qui se nomme Kibwe.

Après investigations, il s’avère que le soi-disant monsieur Kibwe n’est autre que le neveu du Ministre Thambwe Mwamba.

Comment détournait-il la ration des détenus et des prisonniers dans toute la République ?

A titre illustratif pour la Prison de Makala, avant qu’Alexis Thambwe Mwamba, ne soit nommé Ministre de la Justice, il existait une association des fournisseurs de la Prison centrale de Makala, qui existait depuis quinze ans. Cette association était dirigée par un certain Faustin Kabunga.

Cette association fournissait à crédit le haricot, la farine de manioc et de maïs, le riz, l’huile palme, le bois de chauffage, poissons, etc.

Ils étaient payés par trimestre avec une bagatelle de 500.000 dollars américains.

Ce qui est vrai est que tous les produits énumérés ou livrés par cette association ne profitaient pas aux détenus et aux prisonniers, mais ils mangeaient peu.

Chose grave, dès qu’Alexis Thambwe Mwamba a été nommé Ministre de la Justice, il a retiré le marché à l’association que dirige Monsieur Faustin Kabunga et l’a confié à un Libanais dénommé Obieng de la société Delicious devenu par après SCOD.

Contrairement à l’association congolaise qui fournissait à crédit, la société du Libanais qui n’a pas d’expertise sur le marché, a commencé à être préfinancé par le Ministère de la Justice avant toute livraison pour une bagatelle somme d’argent de 300.000 dollars américains.

Et le fameux Libanais a l’obligation et le devoir de remettre au conseiller pénitencier Kibwe, 100.000 dollars cash et après, il lui appartient de se débrouiller avec les 200.000 restants pour fournir de la nourriture à la prison.

Comme le Libanais doit aussi se retrouver dans la combine, les pauvres détenus et prisonniers en souffrent, et ils n’ont pas assez à manger.

Et cette situation ne concerne pas seulement la Prison de Makala, mais c’est toute les prisons de la République Démocratique du Congo.

Que fera la justice congolaise maintenant que le Ministre de la Justice ne respecte pas la justice ?

Vont-ils encore une fois se taire ou vont-ils, pour une fois, faire un suivi à ce dossier ?

Par ailleurs, nous avons appris que le Premier-Ministre Matata Ponyo lui aurait convoqué et lui aurait reproché concernant ce vol de nourriture des prisonniers.

L’ONG ODP déplore ces comportements qui ne sont pas dignes d’un Ministre de la Justice et demande aux autorités compétentes de faire un suivi à ce sujet.

Attendons voir!

Jean-Luc KiengeJean-Luc Kienge

Directeur exécutif de L’association Les Oubliés de la planète

+ 310 929 5693 @vacradio.com

Leave a comment

Your email address will not be published.


*